What if Ontario refineries shut down?

To find out, we ran a simulation model* to assess the impact that the closure of the four South West refineries would have on the Ontario economy.

The results are compelling:

  • GDP would quickly decline by almost $4 billion following refinery closures.

  • 50% of GDP would be lost due to increased imports of refined petroleum products from other jurisdictions into Ontario.

  • Even after relocation of workers to other sectors, closures would result in the permanent loss of more than 2,000 jobs. This would be felt most by service industry businesses which are dependent on well-paid refinery employees for their customer base. In short, the negative impact would be structural and would continue in the medium to long term.

  • The Ontario and Federal Government would collect $400 million less in annual tax revenues. Forty per cent of this reflects lost corporate tax revenues from refiners and suppliers.

  • The import of additional RPPs, such as gasoline, diesel and jet fuel, would increase transportation and production costs for consumers and businesses which would translate into higher prices for fuels, goods and services. Increased reliance on fuel imports also undermines our energy security.

 
 
 

*Aviseo used the Navius model, a dynamic CGE model for North America:

  • The Navius model includes fully specified models that schematize all industries and production factors of a region.

  • It includes dynamic modeling of all markets by simulating the decisions of agents (consumers, firms, governments) following price changes and reconciling the impacts on the supply and demand of the decisions of these agents.

  • The model combines a technologically-detailed and behaviourally-realistic model of how agents utilize energy with a comprehensive representation of economic interrelationships between sectors and regions in North America.

  • The dynamic aspect makes it possible to incorporate the induced effects (i.e. resulting from the consumption of the paid workforce) and structuring effects like technology changes.


 
 
 

Canadian Fuels Association Economic Impact Study of Soutwest Ontario Refineries What if  

Whitepaper

Canadian Fuels Association Economic Impact Study of Southwest Ontario Refineries
What if…?

 
 

Qu’adviendrait-il si les raffineries de l’Ontario fermaient leurs portes?

Pour le savoir, nous avons mis au point un modèle de simulation* afin d’évaluer les répercussions de la fermeture des quatre raffineries dans la région du sud-ouest sur l’économie de l’Ontario.

Les résultats sont incontestables.

  • Le PIB chuterait rapidement de presque 4 milliards de dollars après la fermeture des raffineries.

  • Il en résulterait une perte de 50 % du PIB en raison des importations accrues en Ontario de produits pétroliers raffinés d’autres administrations.

  • Même après la relocalisation des travailleurs dans d’autres secteurs, les fermetures donneraient lieu à la perte permanente de plus de 2000 emplois. Les entreprises du secteur des services seraient les plus touchées par ces pertes d’emplois puisque leur clientèle est composée largement des employés bien rémunérés des raffineries. Bref, l’incidence négative serait structurelle et continuerait de se faire sentir à moyen et à long terme.

  • L’Ontario et le gouvernement fédéral prélèveraient 400 millions de dollars de moins en recettes fiscales annuelles. Quarante pour cent de ce montant correspond à la perte de revenus tirés de l’impôt des sociétés provenant des raffineurs et des fournisseurs.

  • L’importation de PPR additionnels, comme l’essence, le diesel et le carburéacteur, ferait grimper les coûts de transport et de production pour les consommateurs et les entreprises, ce qui ferait augmenter le prix des carburants, des biens et des services. La dépendance accrue sur les importations de carburant sape aussi notre sécurité énergétique.

 
 
 

*Aviseo a utilisé le modèle Navius, un modèle EGC dynamique pour l’Amérique du Nord :

  • Le modèle EGC comprend des modèles entièrement spécifiés qui représentent toutes les industries et tous les facteurs de production d’une région.

  • Il inclut un modèle dynamique de tous les marchés en simulant les décisions des agents (consommateurs, sociétés, gouvernements) lorsque les prix changent et en réconciliant les répercussions sur l’offre et la demande des décisions de ces agents.

  • Le modèle combine un modèle technologiquement détaillé et réaliste en matière de comportement de la façon dont les agents utilisent l’énergie et une représentation exhaustive des liens économiques entre les secteurs et les régions en Amérique du Nord.

  • L’aspect dynamique rend possibles l’intégration des effets induits (c.-à-d., découlant de la consommation par la population active rémunérée) et la structuration des effets comme les changements technologiques.

 
 
 

Canadian Fuels Association Economic Impact Study of Soutwest Ontario Refineries What if  

Whitepaper

Canadian Fuels Association Economic Impact Study of Southwest Ontario Refineries
What if…?